Les outils de développement cartographique


précédentsommairesuivant

I-D. Libres, Librairies

I-D-1. Fulcrum

Langage : Java
Fulcrum est une librairie de composant swing et java2D. Le projet semble arrêté depuis 2005.
Site : http://fulcrum.traversetechnologies.com

I-D-2. GeoAPI

Langage : Java
GeoAPI est une librairie fournissant des implémentations issues des normes OGC et ISO. Elle traite aussi tous les problèmes liées au géoréférencement. Elle donne la structure de départ pour tout projet SIG qui souhaite être dans les normes.
Site : http://geoapi.sourceforge.net

I-D-3. GeotoolKit

Langage : Java
GeotoolKit est issue de la séparation d'un partie de l'équipe de developpeur de Geotools en 2008. Cette librairie s'appuie sur GeoAPI, elle offre actuellement le support de moins de format que son predecesseur mais reste purement Java et offre un nouveau moteur de rendue, un meilleur module de referencing ainsi qu'un bon nombre de widgets swing.
Cette librairie est utilisé par MapFaces, Constellation/SeaGIS, MDWeb et Puzzle-GIS
Site : http://www.geotoolkit.org

I-D-4. GeoTools

Langage : Java
Licence : LGPL
GeoTools est la librairie la plus connue pour le développement SIG java. Semblable à un noyau sans interface, il s'agit en fait d'un regroupement de librairie, GeoAPI, JTS ...etc... Cette librairie est encore jeune si on peut dire par rapport à OGR/GDAL. Le projet à ralentie mi 2008 suite à la séparation d'une partie de l'équipe et du dernier des fondateurs du projet qui sont partis fonder le projet GeotoolKit.
Site : http://geotools.codehaus.org

I-D-5. JTS

Langage : Java
JTS signifie « Java Topologic Suite », cette librairie est, elle aussi, très utilisée car elle contient toutes les implémentations de géométrie 2D. Elle permet aussi de faire des analyses spatiales poussées sur des géométries multiparties et de formes complexes. Mais elle ne joue aucun rôle quand aux transformations de projections.
Site : http://www.vividsolutions.com/jts

I-D-6. Librairie GeoTiff

Langage : C
Une librairie pour la lecture des fichiers au format GeoTiff.
Site : http://geotiff.maptools.org

I-D-7. MapWindow

Langages : VB, C++, Delphi, C#, VB.NET
Elle est relativement complète et traite tous les sujets, en passant par la lecture de fichier et l'analyse. Elle se compose de composants OCX ce qui la rend utilisable par les langages supportant ActiveX.
Site : http://www.mapwindow.com

I-D-8. OGDI

Langage : C++
OGDI pour « Open Geographic Datastore Interface ». Elle sert à fournir une structure commune pour l'accès aux données.
Site : http://ogdi.sourceforge.net

I-D-9. OGR/GDAL

Langage : C++
Que dire de celle- ci. OGR est une librairie pour le traitement vectoriel et GDAL une librairie de traitement raster. Ces librairies existent depuis longtemps maintenant et elles ont été mises à l'épreuve longtemps. Elles sont fiables et complètes. Elles sont la référence des logiciels SIG en C++. ESRI l'utilise dans son logiciel ArcGIS.
Site : http://www.gdal.org

I-D-10. OpenEV

Langage : C, Python
Une librairie de composants SIG. Elle utilise PROJ4, OGR/GDAL et GTK.
Site : http://openev.sourceforge.net

I-D-11. OpenMap

Langage : Java
Licence : BBN License
OpenMap est une librairie de JavaBean. Elle est destinée à la réalisation rapide de d'application SIG. Un exemple de son utilisation est ArcExplorer 4 de la société ESRI. Cette librairie est tout en un, elle suffit pour faire un logiciel, vous n'aurez pas d'autres librairies à ajouter.
Site : http://openmap.bbn.com

I-D-12. Proj4

Langage : C++
Proj4 est une librairie pour traiter l'aspect relatif aux projections des données rasters et vectoriels. Elle est tout aussi utilisée que OGR et GDAL.
Site : http://proj.maptools.org

I-D-13. SharpMap

Langages : C#, VB.NET, C++/CLI, J# SharpMap est basé sur Microsoft framework 2.0. Ainsi elle supporte un bon nombre de langages. Le défaut de sharpmap est qu'elle ne supporte que le shapefile en écriture.
Site : http://www.codeplex.com/SharpMap


précédentsommairesuivant

  

Copyright © 12/09/2007 Johann sorel. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.